Lexique du Crédit Immobilier

SIMULATEURS DE MENSUALITÉS OU DE CAPACITÉ D’EMPRUNT
DÉPOSER UNE DEMANDE DE CRÉDIT SANS ENGAGEMENT
DEMANDER UNE ÉTUDE COMPARATIVE D’ASSURANCE DE PRÊT

LE LEXIQUE DU CREDIT IMMOBILIER



Les notions du credit immobilier

Le lexique du prêt immobilier



 Dans notre lexique sur le crédit immobilier, vous trouverez les définitions des différentes notions relatives à l'univers de l'immobilier, telles que les différents types de prêt ou encore les différents types de taux


  • Amortissement (du capital) :

Pour un emprunt, et notamment pour un prêt immobilier, l'amortissement est la part de capital qui est remboursée à chaque échéance (généralement chaque mois).


  • Amortissement constant:

Dans le cadre d’un prêt immobilier à amortissement constant, la même somme de capital est remboursée à chaque échéance. Le montant de ces échéances (échéance = capital + intérêt) diminue au fur et à mesure. 


  • Amortissement négatif :

Dans le cadre d’un prêt immobilier à échéances constantes ou en période de différé, les intérêts calculés sont supérieurs au montant de l’échéance. Il n’y a pas de capital remboursé dans cette situation. 


  • Amortissement in fine :

L’amortissement in fine, également appelé crédit in fine, est un crédit dont le remboursement du capital est effectué seulement sur la dernière échéance. Les intérêts quant à eux sont payés chaque mois.  


  • Assurance emprunteur :

L’assurance emprunteur, également appelée assurance de prêt immobilier, est une garantie pour l’établissement prêteur. Elle vient protéger la banque en cas de décès ou encore d’invalidité de l’emprunteur.  


Les assurances de prêt immobilier se découpent en deux groupes 

  1. Les assurances bancaires : ce sont celles proposées par les établissements prêteurs. Elles fonctionnent par tranches d’âge (ne prennent pas en compte les spécificités des emprunteurs). 
  2. Les assurances en délégation : elles sont externes aux établissements bancaires et prennent en compte les spécificités des emprunteurs. 


  • Cap de taux :

La technique du cap de taux/taux plafond permet de limiter l’évolution maximum à la hausse du taux d’intérêt applicable à un crédit à taux variable. 

Un taux plancher peut également être prévu : « floor » ou taux minimum. Ce dernier limitera alors la variation du taux à la baisse. 


  • Capital :

Le capital est le montant que l’établissement bancaire accepte de prêter à l’emprunteur.

  • Capital restant dû :

Le Capital Restant Dû (CRD) est le montant du capital que l’emprunteur doit encore rembourser à une date donnée. 


  • Charges financières :

La notion de charges financières comprend les échéances de remboursement du prêt, les primes d’assurance, ainsi que les éventuels loyers et pensions versées.


  • Crédit- relais :

Le crédit-relais (généralement in fine) est un prêt accordé lorsque l’emprunteur souhaite acheter un nouveau bien immobilier avant d’avoir vendu l’ancien. Ce crédit est donc consenti dans l’attente d’une rentrée d’argent.


  • Différé partiel (d’amortissement) :

Au cours d’un différé partiel, l’emprunteur ne rembourse aucun capital. Il paiera par contre les intérêts. 


  • Différé total (d’amortissement) : 

Au cours d’un différé total, l’emprunteur ne remboursera ni le capital ni les intérêts (à l’inverse d’un différé partiel). Les intérêts seront alors ajoutés au capital restant dû et le tout devra être remboursé à la fin du prêt. Généralement, au cours de cette période, seules les cotisations d’assurances sont perçues. 


  • Durée d’amortissement :

La durée d’amortissement est la période durant laquelle le capital est remboursé (c’est la somme empruntée hors intérêt). Cette durée d’amortissement peut être différente de la durée du prêt si ce dernier comprend une période de différée. 


  • Echéance :

La notion d’échéance correspond à l’opération financière qui consiste à rembourser périodiquement le crédit (généralement ce remboursement se fait mensuellement). L’échéance va être caractérisée par sa date, ainsi que sa périodicité. 


  • Garantie du prêt immobilier :

La garantie est une protection pour l’établissement prêteur (au même titre que l’assurance de prêt). Cette dernière jouera en cas de défaillance financière de l’emprunteur, c’est-à-dire dans le cas où ce dernier ne paierait plus les mensualités de son prêt.                                                                                                                                                 Dans ce cadre, la garantie se substituera à l’emprunteur pour rembourser à la banque le capital restant dû. Il existe différentes garanties, tels que la caution, l’hypothèque, le privilège du prêteur de deniers (PPD), ainsi que le nantissement


  • Intérêts intercalaires :

La notion d’intérêts intercalaires est opposée à celle d’intérêts d’une échéance régulière.                                            On observe l’application de ces intérêts intercalaires dans deux situations : 

  1. Dans le cadre d’un crédit avec déblocage progressif des fonds. Au cours de la période de déblocage des fonds, les échéances ne vont comporter que des intérêts intercalaires qui seront calculés au taux du crédit sur les fonds déjà débloqués. 
  2. Dans le cas où lorsque la période entre le déblocage complet des fonds et la première échéance du crédit ne correspond pas à la périodicité des échéances du crédit. La première échéance comporte alors des intérêts intercalaires. 

  • Indemnités de remboursement par anticipation (IRA)
Les indemnités de remboursement par anticipation sont des indemnités qui devront être versés par l'emprunteur à la banque si ce dernier souhaite rembourser son crédit avant la date prévue sur le tableau d'amortissement, c'est-à-dire par anticipation. Dans le cadre d'un prêt immobilier, ces indemnités correspondent à 6 mois d'intérêts plafonnés à 3% du capital restant dû

  • Principal
La notion de "principal" correspond à la partie du capital qui est remboursé dans une échéance
Généralement, on utilise plus souvent le terme "d'amortissement". 

  • Remboursement anticipé
Le remboursement anticipé est la possibilité pour l'emprunteur de rembourser soit partiellement, soit en totalité, son crédit avant la date qui a été prévu dans le contrat
Cette opération peut donner lieu à la perception par l'établissement prêteur d'indemnité de remboursement anticipé (IRA). 

  • Revenus globaux : 
La notion de revenus globaux regroupe les revenus salariés ou assimilés de l’emprunteur, ainsi que les possibles pensions perçues, les allocations, les revenus sociaux ou encore les revenus locatifs et financiers.

  • Tableau d'amortissement
Le tableau d’amortissement est celui sur lequel est indiqué le montant dû par l’emprunteur à chaque échéance du prêt immobilier. Ce tableau détaille la répartition du remboursement : capital, intérêts, prime d’assurance de prêt et capital restant dû après chaque échéance.

  • Taux capé
Un taux capé est un taux qui bénéficie d’un mécanisme de plafonnement d’évolution (ceci est un mécanisme de protection pour l’emprunteur).

  • Taux actuariel
La notion de « taux actuariel » correspond à la technique de taux (modèle actuariel) qui est utilisée pour transformer le taux annuel en taux périodique. 

  • Taux Annuel Effectif Global (TAEG)
Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est celui qui englobe les intérêts et l’ensemble des frais relatifs à l’octroi d’un prêt immobilier (frais de dossier bancaire, frais d’assurance emprunteur, frais de garantie). Ce taux sert à calculer le coût total du prêt. Il ne doit pas dépasser le seuil de l’usure (publié trimestriellement).

  • Taux Effectif Global (TEG) : 
Le Taux Effectif Global (TEG) intègre, en plus des intérêts, tous les frais liés à l’obtention d’un prêt immobilier : les frais de dossier, les primes d’assurance de prêt, ainsi que les frais de garantie. En France, une règle s’applique pour ce taux. Ce dernier ne doit pas dépasser le seuil de l’usure

  • Taux d’endettement :
Le taux d’endettement correspond au rapport entre les charges financières (mensualités) liées à l’ensemble de vos emprunts (prêt immobilier, crédit à la consommation, …) et vos revenus mensuels.

  • Taux proportionnel :
Le taux proportionnel est celui à partir duquel on obtient le taux périodique en divisant le taux annuel par le nombre d’échéances de l’année. 

  • Taux périodique :
Le taux périodique sert à calculer les intérêt d’une échéance en fonction du capital restant dû. Il dépend de la périodicité du remboursement du crédit (mensuel, trimestriel, annuel, …). 

  • Taux d'intérêt
Le taux d’intérêt est le pourcentage qui permet le calcul de la rémunération annuelle de l’établissement bancaire sur une somme d’argent prêtée à l’emprunteur. C’est ce qu’on appelle le coût du crédit

  • Taux nominal ou taux débiteur
Le taux nominal ou taux débiteur est le taux annuel du crédit dès lors qu’il est calculé au taux proportionnel.

  • Taux révisable ou taux variable
Un taux révisable ou taux variable est un taux qui peut varier au cours du crédit. Ce taux peut alors évoluer à la hausse comme à la baisse (en fonction de ce qui a été prévu avec l’établissement prêteur dans le contrat de prêt). Cette évolution est le fait de la variation d’un ou de plusieurs indices de référence.

 


Pour plus de précisions, n'hésitez pas à contacter l'une de nos agences où l'un de nos courtiers pourra répondre à toutes vos questions et si vous le souhaitez, vous accompagner dans la réalisation de votre projet immobilier (acquisition d'un bien immobilier, renégociation/rachat de crédit ou encore regroupement de crédits). 


SIMULATEURS DE MENSUALITÉS OU DE CAPACITÉ D’EMPRUNT

Réaliser vos simulations et déposer votre dossier en ligne afin d'obtenir les meilleurs taux de credit.

DÉPOSER UNE DEMANDE DE CRÉDIT SANS ENGAGEMENT

Répondez à nos questions pour mieux vous connaître, un conseiller vous rappellera rapidement !