Comment bien préparer son achat immobilier ?

achat immobilier ashler et manson

Aujourd’hui, lorsque l’on souhaite acheter un bien, plusieurs étapes existent pour y parvenir. Seulement, il n’est pas toujours simple de les connaître et de savoir de quoi il retourne. A commencer par le type de bien que l'on souhaite, et les différences entre ces derniers. Ce pourquoi Ashler & Manson vous résume les étapes à respecter lors d’un achat immobilier. 


Quel type de bien ?

Avant toute chose il est important de bien déterminer quel type de bien l’on souhaite acquérir. En fonction de votre choix, certaines aides seront disponibles et accessibles.


Tout d’abord, est-ce pour du locatif ou pour revendre ? Si c’est du locatif alors il vous faudra prendre en compte la localisation du bien. Proches des écoles et université par exemple, ou encore en bord de mer pour de la location saisonnière. En revanche, si c’est pour une revente alors là on regardera peut-être l’accessibilité du bien, sa proximité avec les commerces… Bref tout ce qui feront que le bien sera intéressant lors de sa revente.


Mais, il n’y a pas que ça à prendre en compte.  En effet, il vous faudra déterminer si vous souhaitez investir dans du neuf, de l’ancien ou du “à rénover”. Là aussi en fonction de votre choix des aides seront disponibles. 

Quel budget ? 

Tout d’abord, il va falloir connaître votre capacité d’emprunt. Il n’est pas toujours facile d’avoir une idée claire de ce point. Quel taux, quels frais, quelle durée, quel apport… Autant de questions auxquelles il va falloir répondre pour ne pas se tromper.

Afin de vous aider dans cette démarche, nous mettons votre disposition un outil de calcul d’emprunt pour vous aider à mieux vous projeter !


Ensuite, il ne faut pas oublier certains frais d’achat auxquels vous serez confronté. On parle notamment des frais de notaire, des frais de courtage ou encore des frais d’agence si vous faites appel à cette dernière (souvent entre 3 et 8% de la valeur du bien). 


NB : n’oubliez pas aussi lors de vos futures visites, de prendre en compte les frais liés à votre bien (taxe foncière, charges…).


Bon à savoir : nous vous en disons plus sur les différents types de prêts dans notre Guide des taux


Quelles aides ?

Comme nous vous le disions un peu plus haut, différentes aides existent en fonction de votre situation. Voici notamment une liste de ces aides : 


  • Le prêt épargne logement : ce prêt est possible uniquement si vous détenez un compte ou plan d’épargne logement depuis 4 ans. 

  • Le prêt à taux zéro renforcé : ce prêt est disponible uniquement si vous êtes en phase d’acquérir votre premier bien.

  • L’éco prêt à taux zéro : c’est un prêt aidé qui est accessible aux personnes souhaitant acheter une résidence principale construite. Il s’applique également à tous les logements achevés depuis plus de 2 ans.

  • Le prêt conventionné : il est accordé sans conditions de ressources pour un taux d’intérêt plus bas que la moyenne. Il est réservé à ceux qui n’investissent pas dans du locatif, mais dans leur résidence principale.

  • Le prêt d’accession sociale : lui aussi est dédié aux primo accédants, mais avec des revenus modestes. Il permet également la continuité du versement des APL.

  • L’aide personnalisée au logement (APL) : si vous bénéficiez d’un prêt à taux zéro, prêt conventionné ou prêt d’accession sociale, alors elle peut vous être versée. Le montant de l’aide est propre à chacun puisqu'elle dépend de la situation familiale et du nombre d’habitants. 

  • Prêt du compte épargne logement : ce type de prêt vous permet de bénéficier d'un crédit immobilier à taux compétitif. Cependant, il faut pour cela avoir épargné dessus depuis 18 mois au moins et son montant est limité à 23 000 €.

  • Prêt social Location Accession (PSLA) : ce prêt s’applique si vous souhaitez acheter un bien immobilier destinés à des résidents avec plafond de ressource. 


Quels types de prêts ? 

Le type de prêt que vous allez choisir sera lui aussi déterminant dans votre parcours pour l'achat de votre bien immobilier. Comme pour les aides, il y en a là aussi plusieurs, qui seront plus ou moins conseillés en fonction de votre situation. Car ne l'oublions pas, chaque projet d'achat est différent tout comme vous !

  • Prêt amortissable : c’est le prêt le plus commun. Chaque mensualité est constituée d’une part d’intérêt et de capital. Idéal pour l’achat d’une résidence principale.

  • Prêt In Fine : c’est prêt est plus particulier, puisqu’il est généralement réservé aux investisseurs. Il consiste à amortir le capital en une seule fois et à la fin d'une durée déterminée.

  • Prêt Relais : ce prêt est utilisé lorsqu’un acheteur se positionne sur l’achat d’un bien, alors que son bien actuel n’est pas encore vendu. Dans ce cas, la banque avance un certain pourcentage (environ 70%) du prix de vente du bien (en cours de vente) à l’acheteur. 

Ashler et Manson vous aide dans le choix de votre prêt, apprenez-en plus sur ces derniers dans notre article dédié sur les types de prêts. Vous pouvez également retrouver tout ce qu’il vous faut lors de la constitution d’un dossier de demande de prêt, grâce à notre petit formulaire de demande de prêt.




Partagez sur les réseaux sociaux :

Posté par Aymerick Penicaut

Aymerick Penicaut

Aymerick PENICAUT est le Président Directeur Général d'ASHLER & MANSON et de SITIGEO.COM, société qu'il a fondée en 2003 à 23 ans, après un DESS de Droit des Affaires et Fiscalité. Passionné de finance et d'immobilier, il est également formateur sur les métiers du courtage en financement immobilier.

Voir mon profil

Articles de la même catégorie:

Ajouter un commentaire