Assurer son prêt contre les risques de la vie

LES DIFFÉRENTES GARANTIES

 

Décès / PTIA : L’assurance décès invalidité ou assurance PTIA représente le niveau minimum de garantie exigé par l’établissement prêteur en vue d’obtenir un crédit immobilier. L’assurance sert à garantir le paiement des échéances restant à couvrir en cas de décès ou Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) de l'assuré le mettant dans l'impossibilité absolue et définitive de travailler. Il s’agit du paiement du capital restant dû, tel qu'il est indiqué sur le tableau d'amortissement et dans la limite du montant garanti, est versé à l'organisme prêteur.

 



ITT / IPT : Les couvertures d'assurance I.T.T. /I.P.T. sont exigées par les banques lorsque le prêt sert à financer l'acquisition d'une résidence principale (elles sont fortement recommandées dans tous les autres cas). Elles couvrent la prise en charge de l'assuré (après un délai de carence généralement de 3 mois) en incapacité (temporaire ou définitive) de travailler suite à un accident ou une maladie. Pour pouvoir faire jouer cette garantie, l’assuré doit prouver, certificat médical à l’appui, que son taux d’incapacité dépasse les 66 % (2e catégorie) selon le barème de la sécurité sociale.




IPP : L'invalidité Permanente Partielle est validée par un médecin spécialisé lorsque le taux d'incapacité tel qu'il est défini par la sécurité sociale est compris entre 33 et 66%. Cette option est donc une garantie complémentaire de l'I.P.T. Elle renforce votre protection en cas d'incapacité de travail.

 

Chômage : L’assurance sur le chômage est possible. Cependant elle présente trois inconvénients non négligeables :

* son coût

* son remboursement partiel

* les conditions de sa mise en œuvre


 




Venez découvrir nos divers articles relatifs à l'assurance de prêt :