Les différents types de prêt

Les Financements Classiques.


ASHLER & MANSON propose depuis plus de 15 ans des prêts aux particuliers qui souhaitent investir pour leur résidence principale, secondaire ou pour un projet locatif.


Avant de définir les conditions financières et notamment si le taux sera fixe ou variable, il faut définir la forme du prêt. Il en existe trois sortes.


Prêt Amortissable : 


De tous les types de prêts, c'est le prêt le plus usuellement mis en place y compris lors des opérations de regroupement de crédit même si l'offre en taux révisable y est plus développée.

Chaque mensualité est constituée d'une part d'intérêt et de capital. La proportion de capital dans la mensualité devenant de plus en plus forte au fur et à mesure de l'évolution du prêt. Idéal dans l'achat de la résidence principale.



Prêt In Fine : 


Plutôt réservé aux investisseurs, ce prêt consiste à amortir le capital en une seule fois et à la fin d'une durée déterminée. Auparavant, l'emprunteur remboursera mensuellement les intérêts générés par ce prêt. Ce prêt nécessite souvent d'être adossé à un contrat d'assurance vie qui doit justement servir à rembourser le prêt In Fine. 

Les deux principaux atouts de ce prêt sont les suivants :

  • l'investisseur augmente les intérêts d'emprunt déductibles et donc la défiscalisation de ses revenus locatifs,
  • il crée un effet levier du patrimoine, puisque l'assurance d'emprunt couvre la totalité du prêt en cas de décès. Ainsi, en cas de dénouement, le prêt est remboursé et l'assurance vie versée aux ayants droits.

A ce jour, les opérations en In Fine sont assez peu mises en place pour les raisons suivantes :

  • Taux d'intérêt très faible qui rend la déduction d'intérêt et donc l'effet fiscal très faible.
  • Rendements d'assurance vie très faibles car la banque impose un placement sans risque donc sur des Fonds Euros qui rapportent très peu. Effet "boule de neige" très limité.
  • Gourmandise des banques qui veulent : 100 % d'adossement (elles veulent que l'emprunteur bloque la totalité des fonds dès le départ) sur un placement maison (pas le choix d'aller en choisir une ailleurs), coût d'assurance de prêt trop élevé, taux d'intérêt du prêt plus élevé que pour un prêt amortissable.



Prêt Relais 


Souvent indispensable dans le cas où l'emprunteur se positionne sur un bien à l'achat alors qu'il n'a pas vendu le bien qu'il possédait auparavant. Il se calcule de plusieurs façons, sachant que la banque accepte de prêter en général 70 % de la valeur nette (c'est-à-dire amputée du solde des éventuels crédits en cours sur ce bien) du bien mis en vente. 

Le prêt relais peut être avec une franchise totale : le client ne paiera les intérêts qu'à la fin. Sinon l'emprunteur peut opter pour un paiement mensuel des intérêts générés par le prêt : franchise partielle.


Quelle que soit votre situation et quels que soient soit vos objectifs, nos équipes sauront par leur expertise vous guider vers l'offre de crédit la mieux adaptée et vous accompagneront lors du déroulement de votre prêt.