Investissement locatif : une bonne idée ?

Simuler votre capacité d'emprunt
Demande de crédit en ligne gratuite
Comparer les assurances de prêt
Scorer vos Chances de prêt
Changer d'assurance de prêt
Comparer les assurances habitations
investissement-locatif-courtier

Êtes-vous à la recherche d’un projet d’investissement intéressant et fiable ? Bonne nouvelle, l’investissement locatif pourrait être la solution ! Vous vous demandez sûrement en quoi consiste ce type d’investissement ? Quels en sont les avantages ? Les réponses à vos questions dans ce billet.

Qu’est-ce qu’un investissement locatif ?

Par investissement locatif, il faut retenir l’achat d’un bien immobilier dans le but de le mettre en location. L’achat englobe tous types de biens immobiliers, par exemple :

  • Un immeuble
  • Un parking
  • Une maison individuelle
  • Un appartement
  • Un établissement commercial, etc.

L’investissement locatif peut s’effectuer de manière directe ou indirecte. Il est direct quand il porte sur l’achat d’un immobilier neuf ou ancien. Il est indirect lorsqu’il s’agit d’un placement dans l’immobilier. Cependant, il convient de s’interroger sur les avantages d’un tel investissement.

Quels sont les avantages d’un investissement locatif ?

L'investissement locatif est avant tout un investissement financier. Il dispose par ailleurs de beaucoup d’avantages. Raisonnablement risqué, il offre un meilleur retour sur investissement dans la plupart des cas. L’un de ses avantages est qu’il est possible de l’effectuer à crédit et ensuite le rembourser à partir des loyers perçus. La fameuse "opération blanche".

Un autre point intéressant est la défiscalisation dont il bénéficie de la part de l’État. Cette baisse d’impôt porte néanmoins sur les immobiliers neufs. Investir dans le neuf s’avère donc dans certains cas plus avantageux. Toutefois, investir dans l’ancien comporte aussi des atouts. Par exemple, un immobilier ancien est moins coûteux et dispose d’un rendement locatif souvent plus élevé. En cas d'importants travaux de réhabilitation, il est possible de bénéficier également de diverses aides. N'hésitez pas à contacter un courtier en prêt immobilier comme Ashler & Manson pour vous aider à y voir plus clair.

Quels sont les astuces pour réussir son investissement locatif ?

Si vous souhaitez vous lancer dans l’immobilier, il est bon de savoir au préalable certaines choses afin d’effectuer un investissement fructueux. Avant tout achat d’un bien immobilier, n’hésitez pas à vous informer sur le coût du loyer afin d’évaluer sa rentabilité. À côté de cela, prenez soin de vérifier l’emplacement de celui-ci pour être sûr qu’il sera rapidement loué. L’idéal est de veiller à ce qu’il ne soit pas enclavé, mais plutôt à proximité des services publics, des commerces, des lieux de transports en commun, etc.

Rentabilité locative : qu’est-ce que c’est ?

L’achat immobilier constitue un moyen d’arrondir ses fins du mois grâce à des rentes. Pourtant, il ne faut pas investir dans tous les biens immobiliers proposés à la vente sans une analyse au préalable. En pratique, tout investisseur qui se respecte doit réaliser une étude de la rentabilité locative. Afin de vous aider dans cette démarche, le courtier en prêt immobilier est une nouvelle fois votre meilleur allié.

La rentabilité locative permet de savoir approximativement le montant que le bien va restituer chaque année. Pour ce faire, il faut prendre en compte dans le calcul : le loyer mensuel à appliquer, le prix d’achat et les divers frais liés à son acquisition. Par exemple les frais du notaire, les frais bancaire ou les frais d’agence. La rentabilité locative est exprimée en pourcentage. En gardant en tête cette information, vous disposez d'un élément qui permettra de faire pencher la balance en faveur du projet, ou de vous éviter une déconvenue.

Quelles sont les méthodes de calcul ?

Deux techniques permettent de faire ressortir le ratio du rendement locatif. Il existe un rapport locatif brut et un net : 

Le rapport locatif brut

Les investisseurs sont souvent amenés à établir un calcul rapide pour trouver le rapport en pourcentage. Ils utilisent alors la méthode du rendement locatif brut. Il est calculé en deux temps. D’abord, il faut intégrer dans l’opération le loyer perçu annuellement. Ensuite, il est nécessaire de considérer le prix total de l’achat. Les deux montants seront divisés entre eux en veillant à ce que le prix total de l’achat soit visible sur le dénominateur. Multipliez ensuite le chiffre par 100 pour obtenir un taux. 

Le rapport locatif net

À l'inverse du précédent, ce calcul prévoit une ventilation des différents types de charges. Contrairement à la rentabilité brute, le rapport locatif net fait intervenir les charges, les taxes foncières, les intérêts ainsi que les impôts. L’analyse est souvent complexe, il est donc judicieux de se fier à des simulateurs présents en ligne, ou bien de contacter un professionnel du courtage. Pour information voici la formule : 

Rentabilité nette = (Loyer annuel – intérêts – charges – impôts-taxe foncière) x (les coûts directs + le prix d’achat). Enfin, le chiffre indiqué sera multiplié par 100. 

En règle générale, quand le rapport affiche 10 %, vous pouvez vous lancer dans l’investissement. Toutefois, il faut tenir compte de l’emplacement ou des vacances d’occupation. Ces éléments pourraient avoir un impact sur la viabilité du projet immobilier.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Posté par Aymerick Penicaut

Aymerick Penicaut

Aymerick PENICAUT est le Président Directeur Général d'ASHLER & MANSON et de SITIGEO.COM, société qu'il a fondée en 2003 à 23 ans, après un DESS de Droit des Affaires et Fiscalité. Passionné de finance et d'immobilier, il est également formateur sur les métiers du courtage en financement immobilier.

Voir mon profil

Articles de la même catégorie:

Ajouter un commentaire