Comment se constituer un apport personnel pour un achat immobilier ?

Lors d’un achat immobilier les banques vous demandent régulièrement si vous avez un apport personnel. 

En effet, cet apport personnel a pour objectif de prouver aux banques que malgré vos charges actuelles vous êtes capable de mettre de côté. Cela montre en quelque sorte, votre fiabilité et votre sérieux. Ce pour quoi, il est préférable de se constituer un apport afin de s’assurer de la bonne réussite de votre projet immobilier. Sans oublier que cela démontre aussi votre implication personnelle dans le projet, car finalement vous êtes prêt à autofinancer une partie du bien. 

L’apport personnel est-il obligatoire ? 

Avant toute chose, il faut rappeler que cet apport financier personnel n’est pas obligatoire. Certaines banques, sous certaines conditions, acceptent de faire un prêt même sans apport. On appelle cela un prêt à 110%. Cela veut dire que la banque va financer votre bien (100%) PLUS les frais liés à cet achat (10%). Cependant, cela s’avère être de plus en plus difficile, notamment avec les recommandations HCSF qui suggèrent fortement aux banques de ne plus prêter au-delà de 100%.

Si vous souhaitez emprunter sans apport, alors nous ne pouvons que vous recommander de prendre contact avec l’un de nos courtier immobilier, pour qu’il puisse vous guider vers les banques qui acceptent ce type d’emprunt. Mais il faut toutefois garder en tête, qu’avec les conditions actuelles, cela reste très rare et compliqué.

D’autant plus que cet apport personnel à pour objectif aussi, de vous assurer vous, afin de vous éviter des déboires financiers et de vous retrouver dans le rouge chaque mois…

Alors comment faire pour avoir un apport personnel ?

5 conseils pour se constituer un apport personnel

Il existe plusieurs façons de se constituer cet apport personnel : 

1 - La solution la plus simple est celle d'épargner un peu tous les mois. En faisant des virements réguliers et automatiques sur un livret À, un livret jeune ou encore un livret LDDs par exemple. 

2 - Il existe aussi le PEL (plan d’épargne logement), l’argent déposé sur ce produit étant bloqué pendant 4 ans, cela permet de limiter les tentations de piocher dedans de façon intempestive… 

3 - Vous pouvez aussi placer votre épargne salariale et débloquez cette dernière lors de votre achat immobilier 

4 - N’hésitez pas à réduire les dépenses superflues, en utilisant des comparateurs d’abonnements téléphoniques, en évitant les facilités de paiement ou encore en remboursant votre crédit à la consommation par exemple. 

5 - Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur les prêts aidés (PAL, PTZ, Prêt 1% partonnal,...), nous détaillons d’ailleurs tous les types de prêts ici. Cela vous permettra de booster votre capacité d’emprunt immobilier ! 

Bien sûr à cela s’ajoutent aussi d’autres sources comme : 

  • Un héritage, qui peut être la bonne occasion de concrétiser un investissement immobilier.

  • Ou encore des aides familiales, si cela est possible pour vous, vous pouvez demander à des membres de votre famille de vous prêter de l’argent. 


Restez également vigilant quant à l'épargne qu’il vous restera suite à votre achat. L’épargne aide à acheter oui, mais elle est aussi là pour vous sécuriser en cas de coup dur ou de coup de coeur !

Enfin, il est important de garder en tête les autres frais liés à un achat immobilier, comme le coût de votre crédit immobilier (votre taux d’endettement) ou encore les frais directement liés à l'acquisition de votre bien immobilier (charges de copropriété, taxe foncière…).

Partagez sur les réseaux sociaux :

Posté par Aymerick Penicaut

Aymerick Penicaut

Aymerick PENICAUT est le Président Directeur Général d'ASHLER & MANSON et de SITIGEO.COM, société qu'il a fondée en 2003 à 23 ans, après un DESS de Droit des Affaires et Fiscalité. Passionné de finance et d'immobilier, il est également formateur sur les métiers du courtage en financement immobilier.

Voir mon profil

Articles de la même catégorie:

Ajouter un commentaire