Comment déterminer son budget pour un achat immobilier ?

Determiner son budget achat immobilier



Maintenant que vous avez préparé les bases, que vous y voyez plus clair dans la marche à suivre pour que votre achat immobilier se déroule au mieux, il est temps de parler budget. Quel budget idéal pour votre recherche ? Et surtout combien pouvez-vous concrètement avoir pour vous offrir le bien de vos rêves ? On fait le point pour vous sur les différentes possibilités et situations.

Qu’est-ce qui compose votre budget ? 

Tout d’abord, il faut savoir que votre budget est déterminé par plusieurs éléments. Il y a bien évidemment votre apport personnel, mais également le crédit immobilier que vous allez contracter, votre capacité d’emprunt et enfin les frais de notaire liés à votre achat. 


Ces différents éléments varient en fonction de chaque cas, ce pour quoi il est souvent recommandé d’être accompagné par un courtier en immobilier afin de bien définir son budget. Cependant, vous verrez que plusieurs outils en ligne, sont à votre disposition pour vous aider à estimer au mieux, votre budget d'achat immobilier.  


Qu’est-ce qu’un apport personnel et est-il obligatoire ? 

L’apport personnel est souvent la première chose dont on parle lorsque l’on parle budget. Et pour cause, celui-ci représente la somme d’argent que vous pouvez, à titre personnel, investir dans votre projet immobilier. Cela bien sûr, avant l’argent des banques. Il est donc composé uniquement de vos économies personnelles. 


Cet apport est très souvent constitué de l’épargne que vous avez accumulée au fil des années. Cette dernière se compose généralement, de sommes que vous avez placées auprès des banques (Livret A, PEL, PEA…), de l’argent obtenu auprès de votre famille (donation, héritage…) ou encore de la revente d’un bien immobilier. À cela, s’ajoute parfois certains prêts aidés. 


Quelle est l’utilité de l’apport personnel ? 

Un apport personnel est souvent recommandé, car il rassure les banques sur votre capacité d’emprunt et votre solvabilité. Par exemple, un apport supérieur à 30 % du prix total du projet immobilier (notaire inclus), vous permettra de négocier de bons taux de crédit et également de réduire la durée d’emprunt ainsi que les frais de dossier. Certaines banques refusent même des prêts, si votre apport représente moins de 10 % (somme moyenne pour couvrir les frais). 


Comment acheter sans apport personnel ? 

Avoir un apport personnel n’est pas quelque chose d’accessible pour tout le monde. Prenons le cas par exemple des primo-accédants, qui ne disposent pas toujours d’une grosse épargne. Dans ce cas, sachez que vous avez tout de même accès à différents prêts aidés. 


Ces prêts peuvent être obtenus en fonction de votre situation, lors d’un achat de résidence principale uniquement, venant ainsi enrichir votre épargne et donc votre apport. Parmi eux, il y a notamment : 

  • Le PTZ ou prêt à taux zéro : ce dernier concerne uniquement pour les primo-accédants et est accordé en complément d’un autre crédit immobilier. Les conditions d’obtention de ce prêt concernent les revenus et sont variables en fonction de la nature du bien que vous souhaitez acheter ainsi que de la zone de résidence ;

  • Le prêt action logement : c’est un prêt à taux réduit réservé aux employés de certaines entreprises privées (possédant plus de 10 salariés);

  • Le PEL ou prêt épargne logement : ce prêt, relativement connu de tous, est, avec le CEL (compte épargne logement), un moyen pour obtenir un prêt réglementé en de la durée de détention et du montant épargné. 

 

Enfin à tous ces prêts, viennent parfois s’ajouter des emprunts à taux réduits, proposés sous certaines conditions, par votre caisse de retraite complémentaire et votre caisse d’allocation familiale (CAF).


Comment déterminer sa capacité d’emprunt ? 

Pour déterminer votre capacité d’emprunt, plusieurs points doivent être pris en compte : 

  • Votre taux d’endettement,

  • Le montant de votre apport personnel,

  • La durée souhaitée de votre crédit,

  • Le taux appliqué à votre crédit (fixe ou variable etc.)


Commençons par le calcul de votre taux d’endettement. Ce taux d’endettement représente in fine, la part raisonnable de vos revenus nets nécessaire pour rembourser votre crédit.

Pour le calcul, prenez toutes vos ressources et vos charges actuelles. Puis voyez la mensualité qui vous semble réaliste à rembourser en fonction, justement, de vos ressources et charges. Cette dernière ne doit généralement pas dépasser 33% de vos ressources. 


Maintenant que vous connaissez la somme que vous devrez rembourser chaque mois, vous pouvez passer au calcul de votre capacité d’emprunt. Pour cela, ajoutez la durée totale de l’emprunt ainsi que le taux du crédit immobilier. Pour comparer les prêts immobiliers et vous aider à mieux vous projeter, n’hésitez à utiliser notre comparateur en ligne ! 




Vous connaissez désormais votre capacité d’emprunt, vous pourrez mieux déterminer le prix d’achat total de votre bien. Cependant, si vous avez peu ou pas d’apport personnel n’oubliez pas de bien soustraire les frais annexes, comme ceux du notaire.  


Quels sont les frais de notaire ? 

Les frais de notaire ne sont pas négligeables lors d’un achat immobilier. Ces derniers représentent de façon générale : l’accompagnement, les démarches entreprises et les documents préparés par le notaire. Ces frais sont très réglementés et diffèrent en fonction de si l’achat se fait dans le neuf ou dans l’ancien. Concrètement, pour l’achat d’un bien immobilier neuf, ils s’élèvent à 3 % alors que pour l’ancien, ils s’élèvent à 8 %.

Pour en savoir plus sur ces frais, nous vous invitons à visionner notre vidéo sur le sujet. 


En clair, pour déterminer votre budget, il vous faudra procéder à plusieurs calculs comme votre apport personnel, votre taux d’endettement, votre capacité d’emprunt, vos frais de notaire et parfois même les frais d’agence. Il est souvent recommandé de se faire accompagner par un courtier immobilier, afin de vous aider à constituer le meilleur dossier qu’il soit. N’hésitez pas d’ailleurs, à contacter gratuitement nos conseillers pour vous aider dans l’élaboration de votre budget pour votre achat immobilier ! 

Partagez sur les réseaux sociaux :

Posté par Aymerick Penicaut

Aymerick Penicaut

Aymerick PENICAUT est le Président Directeur Général d'ASHLER & MANSON et de SITIGEO.COM, société qu'il a fondée en 2003 à 23 ans, après un DESS de Droit des Affaires et Fiscalité. Passionné de finance et d'immobilier, il est également formateur sur les métiers du courtage en financement immobilier.

Voir mon profil

Articles de la même catégorie:

Ajouter un commentaire